Panama City

Panama City est la capitale du Panama. Elle est située sur la côte Pacifique du pays, et c’est en bordure de la ville que se trouve le célèbre Canal de Panama… que nous ne sommes pas allés voir ! Même si c’est l’attraction n°1 du pays, nous n’étions pas vraiment intéressés par voir un canal et des bateaux (ce n’est pas ce qu’il y a de plus excitant !).

Panama City est une ville assez hétéroclite : on y retrouve un grand quartier d’affaires rempli de grattes-ciels, la vieille ville Casco Viejo, des quartiers où il ne faut pas s’aventurer, une banlieue résidentielle, et pas mal de nature autour (dont un très grand parc que nous n’avons malheureusement pas eu le temps de visiter mais apparemment il y a énormément de vie sauvage à voir, avec notamment des paresseux et des toucans).

Pour être 100% honnête, ce n’est pas ce que nous avons préféré du pays. Le centre ville est très vivant, avec des commerces partout et nous avons pas mal exploré à pieds. Malheureusement tout le quartier est complètement saturé par les voitures, c’est bruyant et l’air n’est pas agréable à respirer… c’est très pollué ! La ville m’a donné l’impression d’être actuellement entre deux âges : d’un côté on peut voir plein de choses rappelant que le pays est assez pauvre (avec des restaurants où l’on peut manger pour 2€ un plat énorme de riz et viande), mais d’un autre côté, les tours poussent à vue d’oeil et la ville se modernise rapidement (il y a pas mal d’investissements réalisés dans les transports en communs et la refonte des routes par exemple). Et ce ressenti est encore plus flagrant dans le quartier de Casco Viejo !

Le long de la côte, une zone piétonne appelée “La Cinta Costera” a été aménagée et offre une très belle vue sur la baie et l’océan Pacifique. Malheureusement à cause de la pollution on ne peut pas se baigner… il n’y a d’ailleurs aucune plage emmanagée. Pour se baigner, il faut au moins faire 1h30 de route… et encore il parait que les premières plages ne sont pas super. Je trouve un peu dommage de vivre au bord de l’eau, dans un pays où il fait très chaud et humide, et de ne pas pouvoir profiter de l’océan… et à la place tout bétonner pour construire le plus possible.

Les côtés positifs de nos passages à Panana City (nous y sommes resté 3 fois quelques jours : en arrivant, au milieu entre les San Blas et Bocas, puis à la fin pour repartir) auront été la découverte du vieux quartier, pour Rosie les quelques jours passés à l’orphelinat, ce qui nous a permis de rencontrer un couple de Panaméen avec qui nous avons bien sympatisé.

Au final, si nous devions retourner au Panama, nous ne resterions certainement pas dans le centre ville de Panama City (attention, je fais bien le distingo entre le centre ville et le reste, car nous avons adoré la vieille ville Casco Viejo). Cela plaira certainement à beaucoup de monde, mais ce n’est pas du tout ce que nous recherchions en allant au Panama… les villes on connait bien ça !

Gallerie privée


Pour être sur de ne rien louper de mes aventures, abonnez-vous à ma newsletter ! Pas de spam, juste un petit mail chaque fois que je publie un nouvel article ?