Bastimentos

Bastimentos est une des îles de l’archipel de Bocas de Toro. Il est situé côté Caraïbes du pays, tout au Nord… ce n’est pas trop loin du Costa Rica. C’est une île très nature et authentique… pas de banque, peu de commerces, pas de route, un seul “village” qui s’articule le long d’une rue qui longe la mer et voilà. Pour le reste, c’est la nature avec une grande forêt et quelques plages.

L’ambiance est très caraïbéene, ça change beaucoup des San Blas ou de Panama City. La culture, le rythme de vie, l’architecture, la langue… tout est très différent.

Le trajet

Pour y accéder de Panama City, le meilleur moyen est un voyage en bus… un long voyage de 10h environ (et c’est pas que de l’autoroute) ! Nous avons fait le trajet de nuit, départ à 18h30 et arrivée vers 5h du matin le lendemain. Le bus s’arrête 2/3 fois sur le chemin pour se dégourdir les jambes et manger un morceau.

Le bus nous amène jusqu’à Almirante. Ensuite il faut prendre un taxi pour 2 kilomètres environ jusqu’au port… car oui pour rejoindre l’archipel, il faut bien sûr un bateau ! On embarque dans le bateau à 6h, en pleine nuit. Franchement je sais pas comment il a fait pour nous amener sur la bonne île, on y voyait rien du tout ! Le bateau nous dépose à Bocas de Toro, l’île principale de l’archipel. D’ici nous avons du prendre un second bateau pour notre île (entre temps on a du patienter un peu car le ciel a décidé de nous lâcher un gros orage dessus !).

Une fois arrivés à bon port, nous avons chercher notre appartement (réservé sur Airbnb). La personne m’avait donné les indications par message, mais ce n’était pas facile à trouver. Elle m’avait dit de repérer le casino, et suivre le chemin qui monte dans la montagne. Sauf que la casino de l’île ressemble pas au casino que l’on a l’habitude de voir… on y est passé devant 2/3 fois sans le voir. Heureusement les personnes là-bas sont très accueillantes et un monsieur nous a gentiment guidé (en portant la valise de Rosie… niveau hospitalité on a quelques leçons à prendre).

L’appartement

Après donc un très long trajet, nous sommes arrivés à notre appartement pour la semaine. Il est situé au rez-de-chaussée d’une maison, avec une petite terrasse. Ce n’est pas le grand luxe, mais largement suffisant. On se rend compte dans ces moments là que l’on a beaucoup de choses chez nous purement inutiles ! J’avais le wifi, donc j’ai pu travaillé tranquillement la journée.

L’appartement n’avait pas de volet, ou de vitre. Des moustiquaires aux fenêtres, des rideaux transparents et c’est tout. Du coup on prend le rythme du soleil pour le levé et le couché… et aussi le rythme de la vie sauvage ! S’endormir le soir avec le calme et les bruits de la nature, puis se réveiller le matin au bruit des oiseaux autour de la maison, c’était vraiment génial et reposant (après ça, retourner dans la ville a été un petit choc).

Autour de l’appartement

L’appartement était situé en pleine forêt au milieu de la colline. Autour : des arbres, des fleurs, des fruits, des oiseaux qui chantent, des poulets et lézards qui se baladent, et au loin la mer. C’est vraiment paradisiaque et reposant. Quel plaisir de vivre quelque part sans un bruit de moteur ! On pouvait rester de long moment sur laterrasse à simplement regarder le paysage… jusqu’à ce que les moustiques nous attaquent (enfin surtout Rosie).

Derrière la maison il y avait un grand arbre très fleurira. Nous avons eu la chance de voir des hummingbirds – colibris en français si je ne me trompe pas. Malheureusement nous n’avons pas réussi à les prendre en photos proprement car ils sont beaucoup trop rapides. Mais nous avons passé un moment à les admirer danser dans les airs, avec leurs couleurs vives et leurs mouvements incessants de fleurs en fleurs… c’était magnifique. Surtout qu’il est assez rare d’avoir la chance de les observer de si près.

Pour les curieux, une vidéo de National Geographic que j’ai trouvé sur Youtube.

Old Bank

Old Bank est le nom du village de l’île… et comme je le disais c’est le seul. Le nom signifie “vieille banque”… je me demande bien pourquoi vu qu’il n’y a pas de banque, bref.

Quand on arrive sur l’île en bateau, on accoste sur un des pontons, on monte quelques marches et on est dans la rue principale (rue est un bien grand mot mais je ne sais pas quoi dire d’autre). Il y a 2 petites épiceries qui vendent le minimum pour vivre (des converses et autres produits secs, quelques légumes, un peu de viande et de poisson, quelques produits surgelés et les produits de toilette, plus l’alcool bien sur)… bon par contre il ne faut pas s’attendre à beaucoup de variété, on tourne vite en rond au niveau des recettes que l’on peut faire avec les 4 ingrédients qu’on trouve. Pour trouver mieux, il faut retourner sur l’île principale où il y a plus de choix. Il y a une école pour les enfants, ainsi que deux églises. Il y a aussi quelques restaurants et hôtels (plutôt des gîtes ou chambres d’hôtes), mais ce n’est clairement pas un coin touristique. Les gens viennent passer la journée et repartent généralement.

Tout le long de la rue, il y a des chemins qui montent dans la colline où l’on retrouve les habitations des locaux. On a vu un nombre impressionnant de chiens et de poulets qui se baladaient partout. Les chiens n’était pas beaux à voir cela dit, très maigres et souvent avec des infections… on les a pas trop câliné. 

On a rapidement compris pourquoi les touristes ne venaient que pour la journée : il n’y a rien à faire. On va vite fait le tour, et il n’y a pas grand chose à faire malheureusement. Il n’y a même pas de plage facilement accessible près du village. Donc à part arpenter la rue, explorer les quelques sentiers et regarder le paysage, on tourne vite en rond. Même si j’adore les îles et la mer, je ne pourrais pas vivre sur une île comme ça et je ne conseille pas d’y rester plus qu’une semaine. D’ailleurs je me suis beaucoup demandé ce que les gens faisaient ici, car il n’y a pas trop de boulot. La plupart des hommes font les taxis en bateaux pour promener les touristes, certaines bossent dans les commerces… mais on en voit beaucoup qui passe leur journée à rien faire très clairement. Ah si, on a vu un groupe faire des combats de coqs… pas très beau à voir.

Autour de l’île

Malgré tout, l’île offre une belle nature et de beaux paysages. Nous avons pas mal exploré les chemins et sentiers que l’on pouvait trouver, et nous avons découvert quelques coins offrant des vues magnifiques.

Nous aurions aimé explorer plus la forêt et quelques plages plus loin dans l’île, mais malheureusement plusieurs locaux nous l’ont déconseillé. Apparemment un groupe de cons (il y en a partout) attend les touristes avec des machettes dans les sentiers menant aux coins touristiques afin de voler les objets de valeurs. Ça nous a calmé, donc on a été prudent.

Red Frog Beach

Nous sommes allés voir une plage de l’autre côté de l’île qui était fortement réputée, Red Frog Beach (la plage des grenouilles rouges en Français). Apparemment on y trouve, comme son nom l’indique, des petites grenouilles rouges. Je dis apparemment, car nous ne les avons pas vu ! On les a entendu, mais c’es tout. Au final on était un peu deçu, tu payes pour le bateau, à “l’entrée” du chemin un mec te fait payer 5$ pour accéder à la plage sans raison particulière… et bon c’est une plage. Elle n’a rien de particulier du tout.

Bref, si vous y êtes de passage, ne perdez pas votre temps avec ça. C’est un gros attrape couillons touristes, rien de plus.

Up in the hill

Up in the hill signifie “en haut dans la colline”. C’est le nom d’un petit restaurant perché au sommet de la colline qui surplombe Old Bank. Il faut environ 20 minutes à pieds pour y accéder. La marche au milieu de la forêt est plutôt agréable (en dehors des moustiques), rien que pour ça, ça vaut le coup d’y aller.

Le restaurant en lui-même est assez mignon. Ils proposent pas mal de produits et objets locaux à vendre. Ils produisent du chocolat sur place et proposent une visite pour montrer le process, ce qui peut être sympa à faire.

Nous y sommes allés le dernier jour avant de partir, donc nous n’avons pas pu goûter quoique ce soit, mais le cadre est vraiment agréable top.

Quelques photos en plus

Pour finir, quelques photos supplémentaires pour vous faire profiter un peu plus !

Galerie Privée


Pour être sur de ne rien louper de mes aventures, abonnez-vous à ma newsletter ! Pas de spam, juste un petit mail chaque fois que je publie un nouvel article ?